Un Site Populaire Pour Les Femmes Modernes, Ce Qui Contribuera À Une Femme Sovoyu Changer La Vie Pour Le Mieux

"Avez-vous vos affaires par accident?" et d'autres blagues stupides sur le cycle

Un homme qui ne comprend pas le comportement d’une femme et se trouve dans un coin, n’a que la flĂšche basse Ă  son arc ou grimpe sur les rĂ©troviseurs pour demander s’il a le cycle. C'est quand il vaut mieux ne mĂȘme pas l'essayer

"Avez-vous vos affaires par accident?" et d'autres blagues stupides sur le cycle

Le cycle menstruel, vos affaires, avec tout le bagage de syndrome prémenstruel, syndrome post-cycle, ovulation, menstruation, etc. ils sont l'un des malheurs de la vie, mais à qui il touche 'nse' ngrugna ' alors vous le gardez, car c'est l'une de ces choses contre lesquelles vous ne pouvez rien faire, dada, niet, nisba.

Si vous en souffrez, vous pouvez pleurer devant un paquet de biscuits au supermarchĂ©, car ils vous rappellent la sƓur de votre tante, la belle-mĂšre de votre mĂšre, puis ils vous dĂ©placent tellement jusqu'Ă  dĂ©chirer.
Si vous ĂȘtes aux jours du syndrome et que vous ĂȘtes invitĂ© Ă  un mariage, il y a des douleurs, car vous pourrez pleurer dans l'ordre: pour l'arrangement des fleurs dans l'Ă©glise, pour l'entrĂ©e de l'Ă©pouse sur le bras du pĂšre (pleurant de hoquet), pour la graisse de Colonnade d'apĂ©ritifs, car le prĂȘtre brĂ©silien rĂ©pĂšte "Ces deux Ă©poux applaudissent avec ggggioia!" pouquoi chaque enfant Quelles rĂ©unions gardez-vous en mĂ©moire de votre enfant, de votre enfant que vous n'avez pas et ne voudriez pas avoir, d'un enfant que vous auriez pu avoir si ce connard ne vous avait pas quittĂ©, un enfant au hasard? Alors, mĂȘme s'il n'y a pas de raison, tu pleures.
Pour ceux qui ne le savent pas, le syndrome prĂ©menstruel arrive subtilement et rampant dans les 15 jours prĂ©cĂ©dant le cycle (cycle signifie menstruation, le marquis, vos affaires, pas le cycle des roses en fleurs, ni le cycle au sens de la moitiĂ© de locomotion sans moteur avec roues). La veille de votre jeunesse, le lendemain, vous ĂȘtes le protagoniste fragile et sensible Ă  mi-chemin entre le protagoniste d'un roman de Liala et un personnage de C'e placĂ© pour vous. Chaque mois, je mets les jours du cycle Ă  l'ordre du jour pour que je sache Ă  quoi s'attendre, mais il n'y a pas moyen. Chaque fois, je suis surpris par la ponctualitĂ© de mes hormones. Et je les imagine ces hormones, je les imagine comme de petites crĂ©atures rondes et bombĂ©es, toutes roses, qui dans les jours X gonflent de larmes, ouvrent le parapluie et se prĂ©parent Ă  ouvrir les aqueducs de mes Ă©motions.
Tout ce qui ne me fait ni chaud ni froid 27 jours par mois me détruit pendant trois jours.
Je deviens au-delà de ces gémissements, de la tristesse, de la fatigue et des plaintes, tout me pÚse, tout me frappe et les hommes en profitent, aussi parce que rien ne peut faire contre l'armée des hormones. AprÚs les premiers mois de compréhension (au début, les hommes comprennent tout), ils en viennent à utiliser le syndrome prémenstruel contre nous, à nous jeter au visage à chaque fois que nous nous querellons ou qu'ils ne peuvent pas nous supporter, ou que, comme cela arrive souvent, ils n'ont pas d'autre arguments.

"Mais ce que je te dis de faire, tu es tellement dans le syndrome!", "Ce n'est pas vrai que tu es fatigué, tu n'es que dans le syndrome", "Il est inutile de te parler tant que tu es dans le syndrome", "Ce soir je sors, parce que quand tu es dans le syndrome Je ne peux pas te supporter "
Mais maintenant nous nous rĂ©jouissons, parce que finalement, Ă©galement pour ce mois-ci, nous l’avons terni, alors que vous, chers hommes, de la stupiditĂ© des blagues battues et rĂ©pliquĂ©es quand vous y Ă©chapperez?

Vidéo: Balzac - La Cousine Bette - Livre audio 1 SOUS - TITRES, Cécile S.

ï»ż
Menu