Un Site Populaire Pour Les Femmes Modernes, Ce Qui Contribuera À Une Femme Sovoyu Changer La Vie Pour Le Mieux

Avec la nourriture chaude, de sérieuses blessures se cachent: voici ce qu'il faut surveiller

ƒufs pochĂ©s, lait cru et ses dĂ©rivĂ©s, mais aussi viande, sauces et vinaigrettes, glaces, fruits et lĂ©gumes. Certains aliments sont plus Ă  risque d'intoxication alimentaire, avec des risques de "hausse" pendant les mois chauds

Intoxication alimentaire grave: Ă  quoi faire attention

ƒufs pochĂ©s, lait cru et ses dĂ©rivĂ©s, mais aussi viande, sauces et vinaigrettes, glaces, fruits et lĂ©gumes. Certains aliments sont plus Ă  risque d'intoxication alimentaire: dans 77% des cas, ils se produisent Ă  la maison, environ 7% Ă  l'Ă©cole, 8% dans les hĂŽtels, les restaurants et les lieux publics. Un problĂšme donc liĂ© avant tout aux prĂ©parations domestiques ou Ă  la mauvaise conservation des aliments. Avec des risques qui «augmentent» pendant les mois chauds.
Les salmonelles, responsables de certaines estimations de plus de 50% du total des infections gastro-intestinales survenues au cours de l'année dans notre pays, "sont l'une des causes les plus fréquentes d'intoxication alimentaire dans le

monde industrialisĂ© ", rappels Giorgio Calabrese, professeur d’alimentation et de nutrition humaine Ă  l’UniversitĂ© de Turin.

Les principaux rĂ©servoirs de l'infection sont reprĂ©sentĂ©s par les animaux et leurs dĂ©rivĂ©s (tels que la viande, les Ɠufs et le lait consommĂ©s crus ou non pasteurisĂ©s), mais l'environnement (eaux non potables) reprĂ©sente Ă©galement un vecteur d'infection. "Sous accusation, dans ces cas, une nourriture mĂ©diocre ou l'hygiĂšne de l'opĂ©rateur ou un stockage mĂ©diocre des aliments", dit Calabrese. La gravitĂ© des symptĂŽmes varie de simples troubles du tractus gastro-intestinal (fiĂšvre, douleurs abdominales, nausĂ©es, vomissements et diarrhĂ©e) Ă  des formes cliniques plus graves (bactĂ©riĂ©mie ou dĂ©shydratation) qui surviennent principalement chez les sujets fragiles (personnes ĂągĂ©es, enfants charge du systĂšme immunitaire).

Coup de chaleur, comment se défendre

"Les symptĂŽmes peuvent apparaĂźtre 6-12-36-72 heures aprĂšs l'ingestion. d'aliments contaminĂ©s ", dit Calabrese. Comme rapportĂ© par le National Institute of Health, ils sont considĂ©rĂ©s comme des aliments Ă  risque: Ɠufs dĂ©rivĂ©s crus (ou insuffisamment cuits) et dĂ©rivĂ©s d'Ɠufs, lait cru et dĂ©rivĂ©s de lait cru (y compris le lait en poudre), viande et dĂ©rivĂ©s (surtout s'ils ne sont pas cuits), sauces et vinaigrettes, prĂ©parations pour desserts, crĂšmes, glaces artisanales et commerciales, fruits et lĂ©gumes (pastĂšques, tomates, choux) graines non pasteurisĂ©es, melons, salade, cidre et jus d’orange), contaminĂ©s lors de la coupe.

"La contamination peut Ă©galement se produire dans le rĂ©frigĂ©rateur, pour une mauvaise conservation des aliments crus et cuits, par exemple", rappelle Calabrese. Et la salmonellose n'est pas le seul danger."Nous pouvons nous retrouver face aux toxines bactĂ©riennes, virales et mycotoxines", l'expert continue. Parmi les principaux piĂšges cachĂ©s dans la nourriture est le Botox, "liĂ© Ă  des conserves artisanales Ă  l'huile, mais sans traiter soigneusement l'hygiĂšne. Les yeux, car les consĂ©quences peuvent ĂȘtre graves: il s'agit d'une substance neurotoxique".

Pas seulement ça "Un autre risque en Ă©tĂ© est liĂ© aux aliments de plage: prĂ©parĂ©s Ă  la maison peut-ĂȘtre la nuit prĂ©cĂ©dente, puis mal entreposĂ©s dans un sac rĂ©frigĂ©rĂ© au soleil. AprĂšs 6 Ă  24 heures, vous prĂ©sentez de gros symptĂŽmes gastro-intestinaux. il est important de respecter les rĂšgles d'hygiĂšne lors de la prĂ©paration et de la conservation des aliments ".

En particulier, le nutritionniste recommande - toujours, mais surtout pendant les mois chauds - de traiter les nettoyage des aliments, en séparant les aliments crus et cuits dans le réfrigérateur.

"Lors du nettoyage des récipients usagés, vous devez prendre des précautions, en accordant une attention particuliÚre aux aliments que vous apportez au bureau pour la pause-déjeuner. Si vous ne les rangez pas correctement, ils risquent de se détériorer entre la préparation et la consommation. - conclut - que la chaleur et l'humidité multiplient les risques ".
Nausées, diarrhée et vomissements se cachent.

Les indications contenues dans ce site ne sont pas destinées et ne doivent en aucun cas remplacer la relation directe entre les professionnels de la santé et le lecteur. Il est donc conseillé de toujours consulter votre médecin et / ou vos spécialistes. Avertissement "

VidĂ©o: Maurice LEBLANC –Les Confidences d’ArsĂšne Lupin, SOUS-TITRES, RenĂ© Depasse

ï»ż
Menu