Un Site Populaire Pour Les Femmes Modernes, Ce Qui Contribuera À Une Femme Sovoyu Changer La Vie Pour Le Mieux

Que faire si votre conjoint vit toujours dans la maison

Quelles conséquences peut-il y avoir si le conjoint non assigné à la maison réside toujours dans le foyer conjugal

QUE FAIRE SI LE CONJUGE EST ENCORE RÉSIDANT FAMILY HOUSE - Bonjour, j'ai besoin de votre avis. Je suis séparé depuis 2006, dans une séparation consensuelle, j’ai une maison commune avec mon ex et j’ai découvert qu’il n’avait jamais enlevé le résidence dans la maison conjugale.

Je le savais en le demandant situation familiale dont j'avais besoin pour ma fille, née de mon nouveau compagnon. Ici, en ce qui concerne la situation de famille, nous le prouvons encore, moi et mon fils adulte, né de mon ex-mari. Maintenant que j'ai demandé le divorce, j'aimerais quitter la maison de mon fils et aller vivre dans une autre maison car l'enfant n'y réside pas. Qu'est-ce qui se passe avec la maison que je possède, est-ce que je perds quelque chose?

La maison en séparation: cession et gestion

Bonjour Mme,

Malheureusement, les informations que vous avez fournies ne me permettent pas de comprendre ce qui a été établi lors de la séparation ducession du foyer conjugal. En supposant que la même personne lui ait été assignée, compte tenu de la cohabitation avec son fils (au cas où, au moment de la séparation, il était mineur ou adulte non économiquement indépendant), en cas de permanence de ces conditions également au moment de la demande en divorce, la cession de la propriété pourrait être confirmée.

Sinon, si son intention était de déménager ailleurs, tout en garantissant à son fils qu'il restera dans le logement, il serait souhaitable de trouver un accord avec son père. À cette fin, je vous invite à contacter un avocat qui, après avoir été informé de ses intentions, peut contacter son ex-mari en l'invitant à un règlement amiable du litige.
Par l'avv. Francesca Maria Croci

Vidéo: Il ne veut pas s'engager: 3 méthodes pour le rendre totalement accro à vous !


Menu