Un Site Populaire Pour Les Femmes Modernes, Ce Qui Contribuera À Une Femme Sovoyu Changer La Vie Pour Le Mieux

Histoires: "Ensemble mais pas ensemble"

Histoires:

Le récit autobiographique de l'un de nos lecteurs, publié dans Girlpower.

Histoire: ensemble mais pas ensemble

Une de nos lectrices nous a envoyé cette lettre où elle raconte une situation ambiguë dans laquelle elle s’est retrouvée avec le garçon de ses rêves. Que recommanderiez-vous?

Salut tout le monde! plaisir, je suis * magamagooo * de Milan, âgé de 16 ans en octobre, je joue du piano et de la flûte et bientôt je commence le troisième lycée à l'école allemande... Ne vous inquiétez pas, je ne vous ennuierai pas avec un pain d'histoire ennuyeux... c'est un peu long, mais je pense que ça vaut la peine d'être lu... et ensuite (x heure) se termine bien...
Allons droit au but! Je vais vous raconter mon histoire... C. c'est mon premier grand amour, disons, la première personne dont je suis vraiment tombé amoureux. Il a 20 ans, il est médecin à l'université et a joué du cor dans l'orchestre de mon école avec moi. En fait, nous nous connaissons depuis de nombreuses années (toujours grâce à l'école), mais nous nous sommes très bien connus dans l'orchestre, lorsque mes parents m'ont donné ma première cellule, alors C. et moi avons échangé les chiffres et échangé des messages pendant des heures. et heures de nuit.
C se mit avec une fille (plutôt moche) de sa classe ke, apparemment il me haïssait, chaque fois que je passais, il brûlait, peut-être que Xke était un peu jaloux de mon lien avec son petit ami. Honnêtement, je comprends maintenant, xke C est celui qui "accorde" beaucoup à toutes les filles et ke se comporte souvent avec sa petite amie de la même manière qu’il se comporterait avec toutes les autres. Il a cette façon de faire, si gentil, si gentil, ça te fait te sentir bien et unique (mais anke en a marre de découvrir ke écrit la même chose à tes amis...). Il parle souvent de ses amis, de ses compagnons, il sort souvent (anke seul ) avec les filles et après un certain temps, il arnaque vraiment et vous rend jaloux. Tu ne comprends jamais ce que tu ressens x ki et ki est vraiment important pour lui...

En mai, nous avons décidé de participer ensemble (en jouant d'un duo piano-cor) au concours de musique de notre école, qui aurait lieu l'année suivante (vers mars) à Rome. Et le fait de jouer ensemble nous a vraiment beaucoup liés, anke xke nous nous sommes souvent retrouvés (anke 3 fois par semaine) x pour essayer les pièces chez l'un ou l'autre...
Après l'été 2003, en hiver, nous sommes allés faire deux jours de répétition d'orchestre (l'orchestre de notre école) dans un couvent dans les montagnes près de Milan... et j'ai passé la nuit là-bas (jusqu'à 4 heures du matin!). Dans ma chambre de C... nous n'avons rien fait, neanke 1 baiser, nous étions juste x terre embrassé pour parler... et il m'a dit (c'était en novembre 2003 et il était toujours avec cette fille) ke il n'était pas amoureux d'elle... je 1 je m'inca xke si 1 cmq cmq ne passe pas la nuit avec 1 autre fille, anke sans rien faire! Oh, eh bien, en janvier 2004, il a quitté cette pauvre fille et est sorti avec moi au cinéma et nous nous sommes embrassés pour la première fois. pour moi, c'était la première fois de ma vie, c'est-à-dire que j'avais déjà embrassé des garçons au collège, mais jamais matraqué! Ce soir-là, il m'a envoyé un gars du Mexique: Que faisons-nous maintenant, comment pouvons-nous rester? et je lui ai dit (bêtement...) que nous étions comme d'habitude maintenant, comme d'habitude... parce qu'au début je n'étais pas complètement convaincu du fait de me réunir. Je pensais qu'il voulait m'embrasser à l'école devant tout le monde... et j'avais honte un peu... mais ensuite la situation s'est complètement retournée et je voulais être avec lui... mais il ne l'a pas fait! Quoi qu'il en soit, en mars 2004, nous avons passé une semaine à Rome pour participer au concours et ce fut la meilleure période de ma vie !!! Nous nous sommes embrassés tous les jours, nous étions toujours ensemble, c'était tellement gentil, nous nous sommes amusés dans un casino... et j'ai vraiment commencé à en tomber amoureux... nous étions vraiment très impliqués, tous les deux... mais nous n'étions pas ensemble.

De retour de Rome, le monde s'est effondré sur moi, j'étais très triste, je pensais que nous ne nous reverrions plus parce qu'il devait passer son baccalauréat cette année-là et commencer à bien étudier... et ensuite je lui demandais pourquoi nous n'étions pas ensemble !! ! C'est-à-dire qu'avec toutes les fois où nous nous sommes embrassés et tout ce que nous avions fait ensemble, nous n'étions pas encore une paire officielle !!! Bref, j’ai écrit 2 lettres pour lui demander xkè, etc., etc., en attendant, nous ne cessions de nous voir et de nous embrasser... sans être ensemble... nous n’avons jamais vraiment parlé de lettres, mais j’ai apparemment compris qu’il ne voulait pas se mettre avec moi alors. (en été), il aurait dû choisir l'université et anke aurait pu se passer en Amérique. Il ne voulait donc pas trop s'attacher à une personne ici en Italie et il devrait alors partir peut-être pour aller en Amérique...
De retour de vacances, le test d’admission dans les universités allemandes, américaines et italiennes... tout le monde les réussit et décide de rester ici, à Milan... Je lui ai même demandé s'il avait tout vécu pendant l’été (en parlant de mes sentiments comparaisons) et il a dit non... et puis à ce moment-là je me suis dit: c’est fait! maintenant ke nous serons ensemble !!!...
AU LIEU NON !!!
Pourquoi alors, en examinant C., je découvrais ke chaque fois qu’il évitait de m’embrasser mais que ses mains la quittaient quand même... alors je lui dis que je ne comprenais pas pourquoi il ne m’embrassait pas et faisait le reste à la place, ce qui me semblait physique et stupide ce qu’il voulait faire... j’étais un pauvre égaré... j’ai été terriblement blessé quand il m’a alors dit qu’il n’était pas amoureux de moi, pas +... eh bien il m’a dit que si je n’étais pas là, il ne saurait pas comment le faire, mais sans moi il manquerait un morceau de la vie et ke serait tellement désolé si j'en faisais un autre, mais à la fin il le trouverait simplement en se mettant à ma place.
Il ne savait même pas quoi faire, comment continuer !!! Et après ce discours, je n'avais pas les idées les plus claires auparavant, au contraire... nous étions dans une situation étrange: je suis tombée amoureuse de lui, et il ne l'a pas fait, je l'appelais presque toujours moi-même, on avait l'impression que tous les jours, on se voyait (pas souvent avant, mais au moins deux fois par mois), nous étions souvent dans des situations douces et embarrassantes où je ne savais pas + comment me comporter. Je ne voulais pas le perdre sans raison et je n'avais jamais touché à distance à l'idée d'être avec un autre garçon, j'y pensais souvent, mais cela ne résoudrait rien, cela ne m'aiderait pas à oublier C., en fait j'aurais seulement manqué + et puis peut-être C. aurait été bouleversé et j'aurais perdu toute chance de rétablir une vraie relation avec lui... parce que je l'espérais à la fin, parce que, étant mon premier garçon, il m'avait vraiment laissé beaucoup à l'intérieur, tellement de beaux souvenirs que je n'oublierai pas jamais, et alors ne pourrait pas finir, pas si, entre nous, je me suis dit.

Je ne comprenais pas, car dans le téléphone il m'a dit qu'il voulait me voir, il me manquait, il pensait à moi, il m'aimait tellement, puis nous avons plaisanté sur nos souvenirs, sur notre "histoire"... et chaque fois que je pensais ne pas bien comprendre... Ceci L’histoire a duré tout l’hiver, j’étais vraiment malade et je souffrais tellement, je n’étais jamais heureuse, jamais complètement… parce que je me sentais terriblement seule, seule à l’intérieur, j’avais besoin d’un garçon qui me comprenne, qui m’écoute et m’aime. et que c'était doux... comme il pouvait l'être... et sans lui... j'étais seul. Je voulais l'embrasser, je voulais être avec lui, mais je voulais plus que tout tomber amoureux de moi...
Puis il m'est arrivé de me faire mal (cette situation de "peut-être", cette incertitude de merde avait duré trop longtemps) et j'ai imposé un choix entre "oui" ou "non", une décision finale. Je lui ai dit que je voulais stabiliser la situation et je lui ai donc demandé de choisir entre une situation meilleure ou une situation pire... et il a choisi la pire... c'est-à-dire, il m'a quitté (x façon de dire, vu que nous n'étions pas ensemble), car il a dit que non il serait logique de choisir la meilleure situation, celle de oui, c'est-à-dire de se réunir, car il n'était pas amoureux de moi... puis il a dit que je n'avais pas vu les bonnes choses qui existaient déjà entre nous... alors je me suis reproché un peu de culpabilité... en fait, alors il a dit que c’était moi qui le voulais, alors je lui ai demandé la décision et il m’a donné la décision. Si je pensais être le seul à nous garder immobiles et à nous sentir mal x la décision que j’avais eu tort...
mais alors, s'il était désolé anke pour lui... xke me quittait ?? !!!

J'ai tout fait pour le persuader de ne pas me quitter, je lui ai demandé de survoler, comme avant et si de toute façon, la situation n'était pas claire, mais il valait mieux être laissé et ne pas le voir ni l'entendre d'un jour à l'autre... mais c'est un type très très fier et je savais déjà que c'était une bataille perdue… il ne serait pas revenu à tout comme je l'ai fait à la place…
C. m'a quitté mardi, nous ne nous sommes pas entendus mercredi et jeudi (je me sentais comme Bridget Jones...), mais je ne pouvais pas résister à vendredi soir alors je l'ai appelé, et il était tout énervé au début, il m'a demandé pourquoi Je l'appelais, je devais assumer mes responsabilités, accepter sa décision et la respecter... et donc au début de la conversation, tout était tellement énervé, il ne comprenait pas... et je lui ai demandé de revenir comme avant... je lui ai dit qu'ils l'étaient 2 jours ont été terribles et difficiles, dans lesquels j'avais manqué 1 casino, dans lequel j'avais été fermé 2 fois dans le compteur de mètres morts, une fois dans l'ascenseur, j'avais perdu 3 fois le portefeuille en 2 heures et j'avais retourné le coca sur moi-même, puis Éventuellement il y avait qlcs ke avait tort... et puis je lui ai dit que ce jour-là (vendredi) j'avais atteint le comble de l'exaspération. Je l'avais rêvé la nuit, puis dans l'histoire de la musique au Conservatoire (mon école de musique ) nous avons eu une leçon intensive de cor (C. joue du cor) et donc pour moi vendredi, il était pratiquement impossible de ne pas y penser... alors je me suis excusé de toutes les manières... Je lui ai dit que j'avais vraiment essayé de ne pas l'appeler pendant ces 2 jours, mais c'était c'était difficile, alors soit il m'a donné des conseils sur la façon de le faire, comment pourrait-il lui résister ou... je lui ai dit: tu ne peux pas vraiment retirer les règles ??????:-)
... bref, finalement, je l'ai convaincu !!! ne m’a rien dit en particulier pour me faire comprendre que ke avait changé d’avis, mais nous avons continué et avons repris la conversation, comme nous le faisions tous les soirs, gentiment, de + et -... ke magnifique !!!!!!!!!! J'étais au septième ciel... Nous nous sommes rencontrés la semaine suivante (mars 2005), la veille de mon départ pour un concours de piano à Athènes... Je suis allé chez lui pour lui dire au revoir, la première fois depuis de nombreux mois + essayé de l'embrasser... Il l'a fait.
À ce moment-là, j'étais complètement hors de melon, puis confus, je ne comprenais pas + rien... je ne savais pas ce qu'il voulait de moi... Cet après-midi n'embrasse rien de plus... xò était important, puisque nous n'avions pas embrassé +... j'étais vraiment heureux, xò da d'un côté, j'avais peur d'un coup qu'il avait fait uniquement parce qu'il en avait envie... il a dit non... il ne m'a pas dit qu'il avait dit qu'il était de nouveau amoureux de moi, alors une chose a exclu l'autre... j'ai pensé que cela aurait pu arriver parce que nous l'avions fait paix après une si moche dispute, ou parce que nous ne nous étions pas vus depuis janvier pour une chose ou une autre... mah! pour être honnête je ne sais pas encore... ce sera le printemps ke lui a fait prendre un levier à l'intérieur peut-être...
Quoi qu'il en soit, j'avais une peur bestiale de retomber dans son piège, j'avais peur qu'il ne soit pas sûr de souffrir de nouveau... et je ne voulais vraiment pas... alors j'étais très hésitant et prudent, je suis parti de mes propres pieds... 'L'eau chaude a peur de l'eau froide... "C'est avec ces pensées que je quittai x Athènes, bien décidé à ne jamais m'amuser et à revenir très heureux... C. Cela m'a un peu manqué, mais à mon retour, j'étais vraiment heureux comme jamais auparavant, Je ne sais pas pourquoi, peut-être parce que j'avais rencontré tellement de nouvelles personnes, j'étais un peu bronzé, j'avais sauté une semaine à l'école... ou peut-être parce qu'au cours de cette semaine j'avais manqué un C et que quand je suis revenu, c'était plus doux que jamais... Depuis mars, C. et moi nous voyons régulièrement, nous discutons tous les jours et nous avons repris notre comportement de couple, encore meilleur et plus doux que l’année dernière... nous nous connaissons certainement mieux, nous aimons +, peut-être sommes-nous changés, Je sicuramen J'ai grandi... je suis plus mature et j'ai beaucoup d'expérience, grâce à lui... j'ai beaucoup souffert, mais maintenant tout cet enfer est passé...
Maintenant, je suis vraiment heureux avec lui, si je pense à ce que j’ai vécu, je me sens si heureux... c’est une période chanceuse qui dure depuis mars, je suis moins jaloux parce que je le connais mieux, j’ai confiance en lui (aucun d’entre nous n’a eu histoires)... et je me fiche de ce que nous ne sommes pas ensemble... en fait, c'est comme si nous étions... ça me semblerait étrange s'il me le demandait maintenant, après un an et demi nous nous sommes embrassés la première fois, si je veux supporter lui... c'est tellement pareil, on n'aura pas de rendez-vous à célébrer, mais on peut quand même fêter ça du premier baiser... et ensuite je le considère comme mon petit ami, je pense qu'il a dit... Nous n'avons pas encore dit des choses comme "je suis amoureux / avec toi "ou" je t'aime ", ça me concerne, mais ces phrases ont toujours un certain effet et je veux donc attendre un peu plus longtemps pour lui dire, et de toute façon je ne veux pas être quelqu'un qui le répète 40000 fois par jour à son petit ami... xkè alors ce n'est pas Neanke + une chose spéciale...
Au lieu de cela, il est spécial... où le trouvez-vous dans la vingtaine qui ne vous "exploite" pas pour vous coucher, ou quelle cmq ne l’a pas pour objectif principal?! Je ne me considère pas non plus comme une nonne, ni trop petite ni prête à faire l'amour avec lui... le fait spécial est qu'il veut attendre... pour que tout soit plus spécial... en attendant, nous allons étape par étape... et peut-être que nous nous amusons à faire autre chose... Maintenant tous mes amis, camarades, professeurs, parents connaissent pratiquement sur nous, ou l'ont découvert, ils nous ont vu, ou ils imaginent, ou ils le savent... tous nous considèrent comme un couple historique à présent... xkè à 15 cmq est rare d'avoir un une si longue histoire... avec une de 20 alors... je pense maintenant que je ne me lasserai jamais de lui...
J'aimerais que ça continue comme ça pour toujours...

Vidéo: J’ai Perdu Tout Mon Argent en Jouant Aux Cartes


Menu