Un Site Populaire Pour Les Femmes Modernes, Ce Qui Contribuera À Une Femme Sovoyu Changer La Vie Pour Le Mieux

Star Wars: Le réveil de la force, nous sommes prêts à croire encore au Jedi | LA REVUE

Star Wars: Le réveil de la force, nous sommes prêts à croire encore au Jedi | LA REVUE: nous

C'est l'épisode VII attendu de la saga Star Wars créée par George Lucas, Star Wars: Le réveil de la force, tout cela dans notre critique!

Revue de Star Wars: Le réveil de la force

J'étais là. J'étais àAvant-première italienne de Star Wars: le réveil de la Force auquel suivra en 2017 Star Wars: The Last Jedi et je suis sûr que je n’ai jamais attendu aussi impatiemment qu’un film soit diffusé et après deux heures épées laser et Millennium Falcon Je peux dire: merci JJ! Oui, je veux remercier JJ Abrams de m'avoir rendu Star Wars ou, comme nous l'appelions naïvement dans les années 1980, Star Wars. L'année prochaine, Rogue One: une histoire de Star Wars arrivera dans les salles juste un an plus tard.

Je me souviens que quand j'étais enfant et que je voyais les films de Lucas, j'enviais mes parents et ma sœur d'avoir pu les voir au cinéma. Je les enviais parce que leur était un conte épique, l'histoire de vraies origines. Maintenant, je me sens un peu compensé par le destin de ma date de naissance tardive, car cette fois, cette fois, c’est Star Wars est à nouveau belle, J'étais là! Et je suis aussi à l'épopée avec Luke, Leila et les autres.

Dans cette nouveau chapitre de la saga il y a beaucoup, en effet, beaucoup de la trilogie originale: il y a planètes poussiéreuses habitées par des gentilshommes de fortune et des égorgeurs; il y a les étoiles pilotes les plus rapides de la galaxie; il y a les fameux bars; il y a des créatures incroyables, grandes ou très petites, monstrueuses ou drôles, mais il n'y a pas de CGI; il y a les Force et le côté obscur, mais pas l'ombre d'un midi-chlorien. En bref, il y a toute la poésie et l'aventure que les trois premiers films extraordinaires nous avaient donnés.

En fait, cela me suffisait pour être heureux, mais comme JJ est un vieux renard, il a décidé de mettre quelque chose de plus, ou peut-être simplement quelque chose de différent. Il a pris la matériel et histoire de la première trilogie et recombiné comme un puzzle pour nous permettre de trouver ce que nous voulions et a ajouté une bouffée de fraîcheur en introduisant nouveaux et jeunes personnages que, sous l'aile de ceux que nous connaissons et vénérons déjà, nous apprenons à l'apprécier et finissons par nous y attacher et par devenir curieux de leur histoire. Un passage de bâton juste.

J'aime Rey, le nouveau protagoniste, déterminé, courageux, amical, loyal. J'aime Finn, qui au début m'avait intrigué car il semblait les avoir joué le rôle d'épaule comique, mais heureusement, c’est quelque chose dont on se dissocie rapidement. J'aime Poe Dameron, parce que c'est le premier pilote vraiment imbattable que nous rencontrons dans l'univers Star Wars. Et j'aime le méchant, euh, si j'aime Kylo Ren! pouquoi il n'a pas été facile de remplacer Dart Vader et personne ne pourrait être créé plus de mal, ou il serait devenu aussi inhumain que l'empereur et par conséquent décidément sans intérêt, et même dans ce cas, une bonne solution a été trouvée. Un méchant sur le chemin de la perdition... mais je ne veux pas en dire plus, je ne veux pas gâcher!

J'ai aussi apprécié le retour à l'un des thèmes principaux de la saga originale, amitié. L’amour au sens passionné n’a jamais été au centre de ces premiers films magiques, le maximum qu’il nous a été permis d’être. larmes entre Han et Leila, il y a eu beaucoup plus solidarité, confiance, loyauté, l’amitié qui vous vient en aide même dans les moments sombres et dans The Awakening of the Force est à nouveau celle-ci. Et honnêtement, je le trouve beaucoup plus intéressant et profond qu’une passion ardente qui a mal tourné.

Et bien sûr, il y a de la place pour les grands vieillards, nos héros et, je le jure, Han Solo à 70 ans, il n'a rien à envier au voleur d'il y a 40 ans! Le revoir avec Leila était vraiment une émotion incroyable: Je me suis dit que nJe n'étais pas le seul à avoir grandi avec eux, mais eux aussi avec moi. Personnellement, cependant, j'attendais surtout Luke Skywalker, car pour moi, les beaux et purs héros ont toujours aimé et quand il m'a regardé sous le capot de la tunique Jedi J'ai pensé: c'est fait, j'ai tout ce que je veux.

Il y aura certainement quelqu'un qui se lèvera pour Star Wars: Le réveil de la force, parce que l’intrigue est très prévisible dans certains cas, beaucoup suit les épisodes du passé et il ya parfois des scènes de coups de téléphone comme ils le disent aujourd’hui, mais ils semblent vraiment insignifiants en ce qui concerne tout le reste. Nous pouvons aussi dire que nous voulions en savoir plus sur le Premier Ordre, le groupe qui a pris le pouvoir dans la galaxie et que le personnage du commandant diabolique qui accompagne Kylo Ren est deboluccio. Cependant, je le répète, ils ne me semblent pas des défauts impardonnables. Nous voulions une Star Wars avec l'atmosphère de ces Star Wars qui nous a fait tomber amoureux et c’est ce que nous avons eu, plus tout le reste et en ce qui me concerne, ne sachant pas ce qui nous attend dans les deux prochains épisodes, je dirais que le premier chapitre que nous avons rapporté à la maison plus que digne, à tel point que je suis déjà prêt pour un deuxième visionnage avec le amis jeudi prochain!

Mon conseil? Allez, allez, allez et revenez. Absolument à voir en 3D car il le mérite vraiment, profitez-en et profitez-en pour vivre une aventure saine!

Star Wars: Le réveil de la force, toutes les infos

Star Wars: Le réveil de la force sera sur scène à partir du 16 décembre 2016 distribué par Disney

Vidéo:


Menu