Un Site Populaire Pour Les Femmes Modernes, Ce Qui Contribuera À Une Femme Sovoyu Changer La Vie Pour Le Mieux

Vent: "Moi enfant, avec un homme marié"

La lettre d'une jeune fille de 16 ans qui raconte s'ĂȘtre jetĂ©e dans les bras d'une femme de presque quarante ans Ă  la recherche des caresses que son pĂšre ne lui fait pas

En ces jours prĂ©cĂ©dant la fĂȘte des pĂšres, lorsque la plupart d'entre nous rĂ©flĂ©chissons Ă  ce qu'il faut donner ou Ă  ce qu'il faut Ă©crire sur la carte de voeux de notre pĂšre, une lettre nous fait rĂ©flĂ©chir sur la relation pĂšre-fille, l'une des plus complexes et les plus Ă©tudiĂ©es, une relation souvent non rĂ©solue, qui peut conduire une fille, une femme Ă  des choix drastiques, erronĂ©s et extrĂȘmes. Tout pour un regard, une caresse, l'attention de l'homme qu'on aime le plus, du premier qu'on aime.
Voici ce qui est arrivé à notre lecteur, voici ce qu'elle a fait pour y arriver...

Vent:

Depuis que je suis enfant, j'ai toujours aspiré les personnes plus ùgées que moi. J'ai toujours ressenti le besoin d'une présence masculine importante, forte et mature.
Peut-ĂȘtre le manque d'Ă©treinte de mon pĂšre, son baiser, sa caresse m'ont amenĂ© Ă  ressentir ce besoin. Il m'a toujours mĂ©prisĂ© et comparĂ© avec les autres depuis que je suis petit et j'ai toujours subi les consĂ©quences de son comportement, mais maintenant qu'ils sont diffĂ©rents ou meilleurs, j'essaie et je peux les combattre diffĂ©remment.
J'aime beaucoup les grands hommes, j'ai 16 ans mais je montre plus, peut-ĂȘtre que cela a beaucoup Ă  faire. Il y a quelque temps, j'ai rencontrĂ© un homme mariĂ© de 38 ans. Il est l'un des conducteurs de bus que je prends tous les jours. Nous avons commencĂ© Ă  parler et nous avons immĂ©diatement rĂ©alisĂ© que quelque chose allait se passer ou que, de toute façon, il y avait des conditions pour que quelque chose se passe entre nous. Un jour dans le bus, nous avons commencĂ© Ă  parler, provoquant... le fait est que je lui ai donnĂ© mon numĂ©ro. Naturellement, je l'ai emmenĂ© me le demander... Je ne l'aurais pas donnĂ© de mon plein grĂ©, sans aucune demande de sa part. Dans l'aprĂšs-midi, j'appelle et on se voit le lendemain matin. Parlons et clarifions notre position, bref nos intentions.
Nous avons clairement vu que nous voulions tous les deux avoir une histoire sexuelle, mais il avait des doutes: il a dit que ma sécurité et ma ruse l'effrayaient. Il avait peur que je veuille seulement le préparer, et il devait réfléchir à la question de savoir s'il devait rester ou non. Avant de partir ce matin je lui ai dit: .
Cela dit, il m'appelle au dĂ©jeuner et prend un rendez-vous pour moi l'aprĂšs-midi. On se voit, bien sĂ»r, en secret, il y avait des gens qui le connaissaient lĂ -bas, alors il m'a fallu un certain temps pour monter dans la voiture. Nous dĂ©mĂ©nageons, emmenons-moi dans un endroit isolĂ© et commençons Ă  me toucher. En bref, je ne suis pas ici pour dĂ©crire les dĂ©tails, imaginez-vous. AprĂšs cette pĂ©riode, il essaie de m'appeler d'autres fois mais je ne rĂ©ponds pas pour une raison ou une autre. Il ne m'appelle plus. Au dĂ©but, je vivais cette histoire avec une grande dĂ©termination, je la voulais, c’est moi qui l’ai provoquĂ©e et saluĂ© ses provocations. Je me sentais capable d'obtenir ce que je voulais, gros et imbattable. Mais tout cela n'a naturellement pas durĂ© longtemps.
Les jours aprĂšs notre rencontre, j'ai commencĂ© Ă  me sentir malade. Dans la tĂȘte, ils ne faisaient que passer les images de cet aprĂšs-midi, ses yeux de cochon, ses mots, ses gestes... J'Ă©tais malade, je me sentais confus et je commençais Ă  tout regretter. Je pensais Ă  la froideur et Ă  la luciditĂ© avec lesquelles j'ai agi, ils m'ont fait peur. Il Ă©tait marié  sa femme enceinte
 il avait quelques annĂ©es de moins que mon pĂšre
 dĂ©goĂ»tant, dĂ©goĂ»tant.

Si je pouvais revenir en arriĂšre, je ne le referais pas, je le jure. On continue Ă  se voir dans le bus, c'est bizarre quand on est ensemble. Un soir, il m'a dit qu'il n'avait fait que penser Ă  moi les jours prĂ©cĂ©dents et qu'il voulait me voir dans quelques annĂ©es (quand je serai majeur, pour ainsi dire). Mais je ne lui ai pas donnĂ© de signes positifs, je ne serai pas avec un homme aussi grand, encore moins d'ĂȘtre l'amant de quelqu'un.

Maintenant, nous avons Ă©galement manquĂ© le fait qu'un de ses collĂšgues me pose la main... un soir, nous Ă©tions seuls dans le bus et il a changĂ© de cap et a arrĂȘtĂ© le vĂ©hicule. Il m'a tirĂ© violemment vers lui, m'a pris Ă  essayer d'embrasser, mais j'ai rĂ©ussi Ă  me dĂ©fendre. Maintenant, mĂȘme quand il est lĂ , je me sens mal dans le bus, la situation est insupportable. Je ne peux pas supporter de voir des hommes de 40 ans essayer avec moi, je ne veux pas ĂȘtre recherchĂ© par eux.
Je veux juste un garçon que je veux vraiment et que je puisse me rappeler tous les jours que je suis une petite fille qui a besoin d'un garçon Ă  ses cĂŽtĂ©s et non d'un homme, car j'ai dĂ©jĂ  un pĂšre et mĂȘme si elle ne me prend pas dans ses bras, ne m'embrasse pas et ne me caresse pas, cela ne doit pas me pousser Ă  me conduire dans des situations difficiles et, surtout, je ne dois pas me justifier par cela pour les erreurs que j'ai commises.

Vidéo: Série - Maitresse d'un homme marié - Episode 7 - VOSTFR

ï»ż
Menu