Un Site Populaire Pour Les Femmes Modernes, Ce Qui Contribuera À Une Femme Sovoyu Changer La Vie Pour Le Mieux

La réconciliation entre les époux

La réconciliation entre les époux: réconciliation

Vous pouvez revenir en arrière et décider de ne plus vous séparer, il vous suffit de savoir comment fonctionne la réconciliation entre les époux.

Réconciliation des époux

Il n’est pas rare, après des années de batailles juridiques et discussions furieuses, les conjoints déjà séparés (ou sur le point de l'être) décident de réconciliés, rétablir le lien matrimonial précédemment interrompu. L'institution de réconciliation, régie par l'art. 157 du code civil, suppose non seulement le reprise concrète d'une cohabitation stable et continue, mais aussi et surtout la volonté mutuelle de reconstruire la relation conjugale et réserver à l'autre la position de partenaire de vie exclusif.

Pardonnez la trahison, les étapes du pardon

Quand et comment la réconciliation se produit

Tout d’abord, les époux peuvent, d’un commun accord, faire cesser les effets de la séparation, judiciaire ou consensuel, sans nécessiter l'intervention du juge. Dans ce cas, avec la phrase ou l'homologation, ils peuvent exprimer déclaration de vouloir concilier devantEtat civil dans la municipalité où le mariage a été célébré ou transcrit (D.P.R. 396/2000).
Dans notre système, cependant, il est admis que la réconciliation peut aussi se manifester avec comportement objectivement incompatible avec l'état de séparation, c’est-à-dire à travers des faits qui révèlent un engagement de vie partagé.
Étant donné les effets qu'une telle situation peut entraîner, il devient utile d’évaluer quels comportements peuvent être interprétés comme tels. restauration de ces relations matérielles et spirituelles qui caractérisent l'union conjugale.
Eh bien, la jurisprudence a sauf qui peut donner lieu à la réconciliation la simple cohabitation entre les époux pendant lesquels ceux-ci se comportent comme des étrangers, par exemple, dormant dans des pièces séparées ou prenant délibérément des repas partagés. Ils n'interrompent pas la séparation pas même le manifestations de bonne volonté par l'un des deux vers l'autre avec des cadeaux, des dons d'argent et des exécutions d'œuvres dans le foyer conjugal (envoyé. Cass. Civ. 3323/00), ni le fait que le mari, alors qu'il vivait ailleurs avec un autre femme tu viens à la maison pour le week-end, assurant à ces occasions les tâches ménagères et l'éducation des enfants.
Ce n'est même pas suffisant, un arrêter les effets de la séparation, la période probatoire au cours de laquelle les époux ont l’intention de vivre une restauration de la cohabitation (arrêt Cass. Civ. 19497/05).

Et encore il n'a pas le même effet de rapprochement la réunion de vacances et même pas un reprise sporadique des relations sexuelles parmi eux, s’il n’est pas accompagné d’autres manifestations de pardon ou d’affection (envoyé. Cass. Civ. 15481/2003).

Au contraire, au lieu de cela, éléments symptomatiques de la réconciliation, ou l’intention des époux d’annuler l’état de séparation, peuvent être lamaison dans la même maison avec l'utilisation commune des services quotidiens, le réception d'amis, préoccupations et attention pour le partenaire. Ce sont des circonstances qui devront être évaluées dans leur ensemble afin que la volonté des deux époux de reconstruire la communion matérielle et spirituelle perdue auparavant soit évidente.

Qu'est-ce que la réconciliation implique?

Venir maintenant à conséquences de la réconciliation, cela implique évidemment labandon de la demande de séparation, s’il a déjà été proposé mais n’a pas encore été décidé et que, dans ce cas, il en sera accusé réception au procès-verbal de l’audience.
Si la loi a déjà été promulguée jugement de séparation judiciaire ou lehomologue au consensuel, les effets sont abandonnés et ceux-ci ne peuvent être à nouveau prononcés que sur la base de faits postérieurs au rapprochement. Une autre conséquence est la restauration des devoirs conjugaux de nature personnelle - loyauté, cohabitation, collaboration dans l’intérêt de la famille - e patrimonial, y compris le communion légale de marchandises (hors achats effectués pendant l'état de séparation).

Enfin, réconciliation interrompt le mandat de trois ans à compter de la séparation, à partir de laquelle il est possible de demander un divorce. En d'autres termes, si la "paix" entre les époux échoue, ceux qui ont l'intention divorce ils devront procéder à une nouvelle séparation (judiciaire ou consensuelle) et attendre encore trois ans pour faire avancer la demande de divorce.
Par leFrancesca Oriali, avocate

Vidéo: (9) Comment réconcilier entre les époux - سُبُل الإصلاح بين الزوجين - Dr Amine NEJDI


Menu