Un Site Populaire Pour Les Femmes Modernes, Ce Qui Contribuera À Une Femme Sovoyu Changer La Vie Pour Le Mieux

Syndrome prémenstruel: tout ce que vous devez savoir

Syndrome prémenstruel: tout ce que vous devez savoir: prémenstruel

Le syndrome prémenstruel survient chez de nombreuses filles peu de temps avant le début du cycle. Comment le reconnaître? Comment l'empêcher? Et comment le combattre? Voici tout ce qu'il y a de mieux à savoir sur les douleurs et les symptômes prémenstruels

Le syndrome prémenstruel: qu'est-ce que c'est?

la syndrome prémenstruel est un trouble qui touche de nombreuses filles et environ 25% des femmes en âge de procréer. C'est un ensemble de symptômes (physiques et psychologiques) qui se présentent, ponctuellement, dans le soi-disant phase lutéine du cycle menstruel. Cependant, le syndrome prémenstruel et son inconfort sont encore confus. Il est donc bon d’être clair, d’avoir plus de confiance en soi avec ce trouble féminin, de le prévenir, de l’éviter ou de le combattre.

Symptômes du syndrome prémenstruel

Le soi-disant symptômes prémenstruels ils sont multiples et diffèrent d'une femme à l'autre. En règle générale, cependant, le syndrome prémenstruel il se manifeste par un gonflement et des douleurs dans la poitrine, un gonflement abdominal, des douleurs musculaires, une constipation, une prise de poids, des maux de tête, des nausées et l'apparition de ces boutons inesthétiques.

En plus des douleurs prémenstruelles et des autres affections énumérées ci-dessus, le syndrome prémenstruel génère également une longue ligne de symptômes psychologiques: sautes d'humeur, insomnie, irritabilité, fatigue, faim et envie de sucre, anxiété, nervosité, tous les sentiments de gêne qui disparaissent généralement avec l'arrivée du cycle.

Syndrome prémenstruel: toutes les pires choses

Chaque fille vit de manière personnelle phase prémenstruelle et réagit différemment à ces symptômes, également parce qu’ils n’ont pas tous la même intensité. Il y a ceux qui parviennent à se contrôler et à vivre avec ces troubles et ceux qui, d'un autre côté, les accusent lourdement à l'époque du syndrome prémenstruel.

Syndrome prémenstruel quand il commence (et combien de temps ça dure)

la Syndrome prémenstruel commence environ 7-10 jours avant l’arrivée des règles, dans la phase dite lutéale du cycle. 75% des femmes en âge de procréer ressentent plus ou moins fortement les troubles physiques et mentaux énumérés ci-dessus. En effet, il ressort de certaines études que seules 25% des femmes ne subissent aucun changement au cours de cette période. Combien de temps dure le syndrome prémenstruel? Jusqu'à la prochaine menstruation arrive; avec le nouveau cycle, toutes les douleurs prémenstruelles disparaissent immédiatement, ce qui se reproduira plus ponctuellement que jamais environ 20 jours plus tard.

Provoque le syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel n'est pas causé par une seule cause, mais plusieurs facteurs sont également à l'origine des symptômes susmentionnés. Cela affecte sûrement un déséquilibre hormonalenviron 20 jours après l’arrivée du cycle, le taux d’œstrogènes et de prolactine augmente dans le corps de la femme, ce qui provoque douleur et gonflement du sein, constipation, gonflement abdominal et, dans certains cas, formation de rétention l'eau. De plus, il semble que le syndrome prémenstruel se manifeste en correspondance avec un diminution de la sérotonine, cause de sautes d'humeur, états dépressifs, insomnie.

Syndrome de magnésium prémenstruel

En outre, parmi les principales causes du syndrome prémenstruel, la plus connue est sans doute la carence en magnésium, qui provoque des maux de tête, des douleurs abdominales basses et des crampes. Il semble que la production excessive d'hormones dans la phase précédant la menstruation soit à l'origine du manque de magnésium. C’est précisément pour cette raison que médecins et gynécologues recommandent souvent des suppléments à base de magnésium à ceux qui souffrent régulièrement de migraines, de douleurs musculaires et de crampes.

Syndrome prémenstruel et nausée

Parmi les troubles les plus paralysants provoqués par le syndrome prémenstruel, il y a tout d’abord le nausée. Le sentiment constant d'être malade, de ne rien pouvoir manger, le sentiment de vomissement, persécutent, pendant quelques jours du mois, un grand nombre de filles, toutes celles qui sont particulièrement sensibles aux changements hormonaux. à soulager les nausées avant le cycle, vous pouvez demander de l'aide gingembre: le boire sous forme de thé ou de pilules, ou l’ajouter à votre alimentation quotidienne peut réduire le sentiment de nausée; il serait également préférable de ne pas en abuser avec du café et des aliments particulièrement gras. Au lieu de cela, régalez-vous de fruits frais et séchés, de poisson, de céréales et de légumes et vous en tirerez parti.

Syndrome prémenstruel ou grossesse?

Certaines filles, lorsqu'elles commencent à ressentir des nausées, des douleurs mammaires, des ballonnements abdominaux, ont immédiatement peur d'être enceintes. Mais comment distinguer le syndrome prémenstruel de la grossesse? En fait, au début, les différences sont vraiment minimes et il est difficile de comprendre dans quelle situation vous vous trouvez, également parce que les symptômes peuvent beaucoup changer d'une femme à l'autre dans les deux situations. Nous disons que si vous avez toujours utilisé des méthodes contraceptives, vous pouvez être presque certain de vous retrouver dans la première situation, mais la vérité ne sera révélée que par l'arrivée (ou l'absence) du cycle menstruel.

Syndrome prémenstruel: remèdes et traitements

Le syndrome prémenstruel peut être combattu de différentes manières et grâce à une série de remèdes. Lorsque le médecin le juge nécessaire, il peut prescrire Compléments alimentaires à base de magnésium (comme déjà prévu), calcium, potassium, vitamine C et E. Dans les cas les plus graves, lorsque la femme ne peut pas faire face à la vie quotidienne en raison du syndrome prémenstruel, certains patients sont prescrits médicaments et de soins. Généralement si ce sont les remèdes naturels les plus recommandés pour lutter contre le syndrome prémenstruel.

Les symptômes du syndrome prémenstruel que vous ne connaissiez pas

Syndrome prémenstruel: remèdes naturels

Combattre et calmer douleurs prémenstruelles, les experts suggèrent l’utilisation d’herbes et d’huiles essentielles, telles que l’huile d’onagre ou le ginkgo biloba. Comme déjà mentionné, le gingembre est également une panacée contre les nausées causées par le syndrome prémenstruel.

En général, il est bon de suivre unnutrition saine et correcte, riches en glucides (pâtes, riz, céréales, pain, pommes de terre, etc.), qui augmentent la sérotonine en éliminant la dépression et les sautes d'humeur, riches en poisson, car les oméga-3 réduisent le risque de crampes utérines et sont riches en protéines. sels minéraux (en particulier calcium et magnésium) présents dans de nombreux aliments (bananes, épinards, artichauts, persil, céréales, etc.).

Même ça activité physique, la méditation et, en général, la conduite d'une vie non trop stressée (et stressante) diminuent l'intensité des troubles du syndrome prémenstruel.

Syndrome prémenstruel: prévention

En résumé, il existe donc des moyens d’éviter, ou au moins d’atténuer, les douleurs et symptômes prémenstruels typiques: suivre un régime complet et sain, en prenant soin de ne pas abuser du sel, des graisses, des aliments frits et des boissons à base de la caféine. Mener une vie aussi régulière que possible, sans trop de vices (alcool, tabac) et tailler une parenthèse sportive: même 10 à 20 minutes d'activité physique (gymnastique, course à pied, vélo) suffisent 3 fois par semaine pour s'améliorer. SportEn fait, cela aide à relâcher la tension, à surmonter la dépression et les sautes d'humeur et, s'il est pratiqué à l'extérieur, à lutter contre les nausées, les maux de tête et les crampes.

10 symptômes étranges du syndrome prémenstruel | Plus grande anxiété

10 symptômes étranges du syndrome prémenstruel (10 images) Le syndrome prémenstruel est un trouble très grave mais qui présente des symptômes que toutes les filles ne peuvent pas reconnaître. En voici dix plutôt inhabituelles. (source: iStock)

Vidéo: Le syndrome prémenstruel ou le cycle infernal - Allô Docteurs


Menu