Un Site Populaire Pour Les Femmes Modernes, Ce Qui Contribuera À Une Femme Sovoyu Changer La Vie Pour Le Mieux

Comment prouver que le conjoint gagne plus que ce qu'il prétend

Comment prouver que le conjoint gagne plus que ce qu'il prétend: gagne

Comment procéder à l'évaluation des avoirs de l'ancien mari ou ex-épouse en cas de séparation, prouvant qu'elle gagne plus en noir qu'elle n'en déclare

Le conjoint gagne plus que prévu

Déterminer la situation économique réelle de la époux au moment de séparation et prouver que gagne plus que ce que vous prétendez il est essentiel d'obtenir une allocation d'entretien adéquate. Le conjoint pourrait en effet essayer de cacher ou cacher une partie de vos avoirs payer un maintenance réduite tousex-femme ou ex-mari.

en jugements de séparation, en ce qui concerne l'établissement de l'entité de somme d'entretien facturée à un conjoint en faveur de l’autre, la situation économique déclarée par les sujets concernés ne correspond pas toujours à la situation réelle. En fait, il arrive qu'un conjoint ayant un haut niveau de vie sles efforts dans tous les sens afin de dissimuler ses conditions économiques réelles, afin d’éviter le devoir d’entretien incombant à lui.

SĂ©paration et revenu en noir

De même que, au contraire, il peut arriver que le conjoint ayant droit à une pension alimentaire déclare de manière fictive ne pas posséder de ressources économiques afin que vous obteniez plus que vous ne méritez. En outre, la seule charge documentaire envisagée pour les parties envisageant la séparation est de joindre à l'appel introductif de la séparation des copies des trois dernières déclarations de revenus, sans toutefois prévoir de sanction spécifique dans le cas où cela ne se produirait pas.

C’est donc souvent le conjoint lui-même, ayant l’intention de refuser à l’autre partie, de se faire l'auteur d'une véritable activité d'enquête visant à trouver les informations et la documentation nécessaires à prouver la situation de revenu du conjoint. Si, à partir des informations ainsi collectées, le déclarations de revenus exposé devrait apparaître peu probable ou, en tout état de cause, en contradiction avec le niveau de vie du déclarant, il sera possible de demander au juge d'organiser les enquêtes patrimoniales appropriées. à travers la police fiscale, qui peut acquérir tous les documents relatifs aux biens meubles et immeubles du sujet impliqué dans l’évaluation.

Ces contrôles seront finalisés, par exemple, une rechercher l'existence de comptes courants bancaires et de les actions enregistré auprès de ce dernier, pour enquêter sur la situation économique de toute société dont la personne est membre (y compris l’évaluation du chiffre d’affaires et des bénéfices annuels), et pour vérifier les éléments individuels indiqués dans la déclaration de revenus produite au tribunal.

Toujours en présence de certains "indices" suggérant la manque de fiabilité des déclarations produit, il est également prévu, pour la partie intéressée, la possibilité d'adresser au juge une demande d'ordonnanceprésentation de certains documents, et ceci non seulement envers la contrepartie mais aussi envers les tiers (par exemple: employeur, banques auprès desquelles un compte courant est ouvert, etc.).
D'autres problèmes pourraient survenir dans les cas de ce qu'on appelle "actifs cachés", qui surviennent lorsque le conjoint transmet fictivement une partie de ses avoirs à des tiers, toujours dans l’intention de se soustraire à son obligation d’entretien ou de recevoir un chèque d’un montant supérieur.

Il est vrai que, dans de telles situations, ce sera la partie elle-même, certainement plus impliquée et donc plus informée sur la disponibilité économique réelle du conjoint et son mode de vie actuel, à devoir porter à l'attention du juge une série d'éléments, même de présomption, ce qui peut convaincre l'Autorité d'un rendre plausible l'existence d'un patrimoine caché (Pensez au cas d’un fainéant qui conduit des voitures de luxe à forte cylindrée ou encore "accro" à des voyages très coûteux).

Enfin, l’occasion de demander à l’organe de jugement de recueillir le témoignage de ceux qui peuvent être un connaissance des informations utiles pour reconstruire et déterminer les atouts et la situation de travail réelle du sujet (comme dans l'hypothèse du soi-disant "travail noir").

Il est toutefois important de souligner que, dans les procédures judiciaires, l'enquête préliminaire et les activités d'enquête sont laissées à la discrétion du juge, qui peut ne pas tenir compte de la décision.analyse probante demande du conjoint concerné de démontrer la disponibilité patrimoniale effective de l’autre (cela peut arriver, par exemple, parce que l’Autorité considère que la déclaration de revenus présentée par la partie est fiable et suffisante).
Par conséquent, plus le juge disposera d'éléments circonstanciels plus il sera possible au conjoint demandeur de voir ses demandes de test acceptées nier l'autre partie et donc de démontrer la situation économique réelle de ces derniers.
Par leFrancesca Oriali, avocate

Vidéo: 7 choses que les hommes matures ne font jamais


Menu