Un Site Populaire Pour Les Femmes Modernes, Ce Qui Contribuera À Une Femme Sovoyu Changer La Vie Pour Le Mieux

Comment ouvrir une agence de communication

Notre colonne revient, donnant la parole à des jeunes femmes comme nous qui se sont réalisées: nous interviewons aujourd'hui Manuela et Elisa, qui ont réussi à ouvrir et à gérer une agence de mode et de communication

ÉditĂ© par Chiara Ferretti
Manuela Cappellini et Elisa Airaghi sont deux jeunes femmes qui ont dĂ©cidĂ© de renoncer Ă  un emploi sĂ»r pour ouvrir une de leurs agences de communication de mode et rĂ©alisent ainsi un rĂȘve qu’ils avaient depuis longtemps. Aujourd'hui, ils travaillent pour plusieurs marques importantes et offrent Ă  leurs clients des services diffĂ©renciĂ©s en fonction de leurs besoins.
LIRE AUSSI: Comment devenir un blogueur de mode? Entretien avec Nicoletta Reggio
Mais comment fait-on, surtout dans un temps difficile comme ça, risquer et essayer atteindre le succÚs dans un monde concurrentiel comme la mode, qui attire beaucoup de filles mais qui est aussi dur et parfois cruel? Nous leur avons demandé précisément.
LIRE AUSSI: Entretien avec deux Ă©crivains en herbe
Quel est votre parcours d'Ă©tudes et de travail?
Elisa: J'ai obtenu un diplĂŽme de trois ans en relations publiques et publicitĂ© Ă  l'IULM, aprĂšs quoi j'ai suivi une maĂźtrise en marketing, relations publiques et gestion des affaires Ă  Londres. AprĂšs ces expĂ©riences d’étude, j’ai travaillĂ© dans le secteur de l’évĂ©nementiel, dans un bureau de presse Ă  marque unique dans une entreprise de mode et dans plusieurs marques.
LISEZ TOUTES NOS INTERVIEWS AVEC LES BLOGGERS DE LA MODE
Manuela: J'ai suivi un cursus post-diplĂŽme en organisation d'Ă©vĂ©nements; ensuite, j'ai travaillĂ© comme rĂ©ceptionniste chez B & B Italia, puis j'ai passĂ© deux ans et demi Ă  Dublin, oĂč j'ai travaillĂ© pour Microsoft, puis, en Italie, j'ai travaillĂ© pour le bureau de presse multimarques oĂč j'ai rencontrĂ© Elisa.
REGARDEZ LES PHOTOS: Comment devenir designer de mariage
Quand as-tu décidé d'y aller seul?
Manuela: Fin 2007, aprÚs quelques entretiens et une prise de conscience de la situation de travail du moment, nous avons analysé notre potentiel et avec un peu de "folie" un soir, Elisa m'a téléphoné et m'a demandé de me lancer dans cette aventure. Nous avons beaucoup apprécié notre travail et nous étions déterminés à le faire de la meilleure façon possible et conformément à nos valeurs.
LIRE AUSSI: Comment devenir un blogueur de mode?
Avez-vous eu peur?
Pas vraiment, nous nous sommes immĂ©diatement laissĂ©s emporter par l'enthousiasme, nous avons cru beaucoup en nous-mĂȘme et nous savions que c'Ă©tait le bon moment pour essayer. Nous nous sommes donnĂ© une limite de temps pour Ă©valuer si tout pouvait fonctionner.
LIRE AUSSI: Les gens deviennent célÚbres grùce à YouTube
Comment les premiers clients sont-ils arrivés?
AprÚs de trÚs longues recherches, appelez dans le style "centre d'appel", visitez des foires, etc. Nous avons ouvert fin janvier 2008 et le premier client est arrivé en avril. Le directeur MKT de JanSport a immédiatement cru en nous!
LIRE AUSSI: Comment devenir un danseur? L'histoire de Clementina
Comment fonctionne votre journée typique au travail?
Notre rĂŽle a beaucoup changĂ© au cours de ces annĂ©es et il continue d'Ă©voluer au fur et Ă  mesure que l'entreprise prend forme et se structure. Les journĂ©es sont trĂšs diffĂ©rentes les unes des autres, en particulier lorsque nous sommes loin de nos clients ou que nous sommes Ă  des rendez-vous
 nous n'avons pas de journĂ©e typique, parfois les activitĂ©s de travail sont prolongĂ©es alors que nous sommes dĂ©jĂ  rentrĂ©s chez nous ou que nous prĂ©parons le dĂźner. C'est pourquoi nous sommes Ă©quipĂ©s de tous les moyens technologiques pour travailler n'importe oĂč...
LIRE AUSSI: Profession modĂšle: par oĂč commencer?
Quelle est votre relation avec la mode?
Nous aimons dĂ©couvrir les tendances, suivre les dĂ©filĂ©s de mode et identifier de nouvelles marques crĂ©atives, mais nous ne sommes pas des victimes de la mode. Nous aimons le secteur des vĂȘtements et des accessoires, ainsi que le design et la beautĂ©.
LIRE AUSSI: Comment devenir une fille de spectacle? L'histoire de Claudia Russo
Quels sont les aspects positifs et négatifs de votre travail?
Les points positifs: nombreuses nouveautés, flexibilité, attrait puissant du secteur, dynamisme du secteur, liberté, organisation flexible du moment, environnement créatif, connaissances et contacts toujours nouveaux, grande satisfaction
LIRE AUSSI: Comment devenir musiciens
Les nĂ©gatifs: nous n'avons jamais le cerveau "off line", le secteur souffre un peu, l’existence de rĂ©alitĂ©s peu habiles qui minent le travail de ceux qui ont au contraire une grande volontĂ© et de grandes capacitĂ©s, la gestion du personnel (un engagement Ă  ne pas ĂȘtre sous-estimĂ©), des problĂšmes auxquels nous devons faire face et que nous devons rĂ©soudre personnellement.
LIRE AUSSI: Comment devenir un modĂšle
Être deux personnes est-il un dĂ©savantage ou une force?
Absolument un point fort, surtout dans notre cas: nous avons débuté en tant que collÚgues, ce qui a permis de faire évoluer une expérience commune, tout en conservant un passé différent; nous sommes à la fois interchangeables et complémentaires (précisément en fonction de nos caractéristiques et de notre caractÚre).
Quelles sont vos perspectives d'avenir?
Nous voulons mettre en Ɠuvre la structure actuelle de l'agence, Ă  la fois en termes de personnel et de portefeuille, en nous ouvrant Ă  de nouveaux secteurs. Ensuite, nous aimerions continuer Ă  amĂ©liorer nos compĂ©tences par le biais de cours et de mises Ă  jour et rester informĂ©s des nouveaux mĂ©dias et services requis: une agence Ă©volue toujours.
LIRE AUSSI: Comment devenir un créateur de gùteaux
Que recommandez-vous Ă  ceux qui veulent prendre votre chemin?
Certes, ouvrir une entreprise aujourd’hui nĂ©cessite une grande volontĂ© et un investissement important en forces, non seulement physiques, mais aussi Ă©conomiques compte tenu de la situation du marchĂ©. Il est important d'avoir vos objectifs sont clairs et comprenez tout de suite que le rĂŽle du propriĂ©taire ne prĂ©voit pas moins de travail et d’engagement chez la premiĂšre personne, mais c’est le contraire. En consĂ©quence, la satisfaction est Ă©galement amplifiĂ©e. Vous devez choisir des partenaires et des fournisseurs fiables, ne vous dĂ©couragez pas et restez humble, toujours! De plus, il est juste de prĂ©ciser que vous n'ĂȘtes jamais arrivĂ©, il y a toujours quelque chose Ă  apprendre!

VidĂ©o: CRÉER UNE AGENCE DE COMMUNICATION: BONNE IDÉE ?

ï»ż