Un Site Populaire Pour Les Femmes Modernes, Ce Qui Contribuera À Une Femme Sovoyu Changer La Vie Pour Le Mieux

Femicide: une application gratuite contre le harcèlement et le harcèlement

L'application anti-violence, issue de la collaboration entre l'association SOS Stalking et la province de Milan, aide la victime à géolocaliser et à identifier les centres les plus proches pour porter plainte.

APP ANTI CONTRAINTE ET MOLESTIE GRATUIT - Il y a des occasions où la technologie vient à notre secours même lorsque les sujets dont nous parlons ont une implication sociale inquiétante: avec l’intention d’apporter une aide concrète et d’attirer l’attention sur un sujet très controversé, mais concrètement non enfoncé, fait ses débuts Application SOS Stalking, conçu parLorenzo Puglisi, avocat, Président de l'association du même nom, sous le patronage de la province de Milan.

"Avec cette application, nous sommes fermement convaincus que nous avons fait un pas en avant dans la lutte contre la violence basée sur le genre. Nous sommes fiers que l'Italie soit le premier pays à avoir introduit cette nouvelle forme de prévention et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour prendre en charge les développements et mises à jour futurs"

LIRE AUSSI: Traquer, comment les actes de persécution sont punis

la app, téléchargeable gratuitement sur Google Play pour la plate-forme Android et Apple Store pour Apple, il permet à la victime, ou à quiconque se sent menacé, suite à des actes d'intimidation ou de violence, geolocalizzarsi afin de trouver le centres anti-violence et ceux des organismes chargés de l'application de la loi les plus proches, ainsi que l'accès aux conseils gratuits d'une équipe de professionnels (avocats et psychologues) pour une consultation.
"Cette application représente le meilleur outil de prévention après l'entrée en vigueur du bracelet électronique en octobre 2013. t"explique l'avocat Lorenzo Puglisi, qui est fermement convaincu de la nécessité de mettre en œuvre les outils existants et de préparer de nouveaux moyens efficaces pour tenter de mettre un terme à la vague de violence, en particulier à l'égard des femmes:
"Rien qu'en 2013, plus de 130 femmes ont perdu la vie aux mains de maris, de petits amis, de compagnons et d'ex-compères. La violence, il faut le rappeler, se développe presque toujours à la maison. Les données sont tout sauf cela rassure et met en évidence une escalade, avec une augmentation d'environ 15% des cas par rapport à l'année précédente. Des données troublantes, qui nous ont amenés à essayer d'étendre autant que possible l'action de prévention et de soutien que nous menons depuis 2010 continuer avec l'association SOS Stalking ".

la app il offre également la possibilité de contacter l'association via un formulaire: informations personnelles, professionnels, avocats et psychologues du SOS traque répondra aux questions des utilisateurs en fournissant une consultation gratuite. "La rapidité d'intervention est fondamentale - explique encore Puglisi - Souvent, ceux qui subissent des violences ont tendance à diminuer l'incident en cataloguant l'épisode comme occasionnel dans le vain espoir que cela ne se reproduira plus. Les statistiques sont cependant claires: 50% des féministes sont précédées de harcèlement criminel. C’est la raison pour laquelle nous devons tous nous poser la même question: combien de vies aurions-nous pu sauver si les comportements de molestation avaient été arrêtés à temps? ".

Vidéo: Russie: menaces sur les droits des femmes


Menu