Un Site Populaire Pour Les Femmes Modernes, Ce Qui Contribuera À Une Femme Sovoyu Changer La Vie Pour Le Mieux

Les effets de la séparation sur les enfants adoptés

Quels problèmes se posent aux parents d'enfants adoptés au moment de la séparation? À quoi devriez-vous faire attention?

la séparation presque toujours des implications plus ou moins problématiques sur le vie de figuesi, qu'il soit adopté ou non. Cependant, si vous vous en sortez bien, la dynamique liée à la séparation, ne constituera pas à l'avenir et en soi un cause de maladie pour les enfants et après une période d'ajustement naturel, un nouvel équilibre sera atteint.

ADOPTIONS ET DIVORCE, QUEL DESTIN POUR LES ENFANTS ADOPTÉS?

Ce n'est pas non plus important différence entre enfant adopté et non adopté; dans ces cas, ce n'est pas l'adoption qui fait la différence, ni la présence ou l'absence d'un lien de sang, ni l'origine culturelle différente de l'enfant adopté. Au lieu de cela, ce sera la qualité de laattachement de l'enfant aux deux parents ou l'un d'entre eux d'influencer d'une manière ou d'une autre.
En cas de séparation, un enfant ou une fille qui vit depuis plusieurs années à la maison avec ses parents adoptifs, partageant leur style de vie et leur habitudes culturelles et environnementales, établissant ainsi un lien d’attachement plus ou moins sain avec les deux, on se trouvera certainement confronté aux mêmes difficultés et aux mêmes changements que l’un de ses autres contemporain pas adopté.

C’est très important de le souligner, car c’est souvent la première pensée d’une parent adoptif s’adresse à l’enfant d’une manière extrêmement inquiète, puisqu’un enfant en adoption sera souvent considéré plus fragile et plus problématique que d'autres, et donc plus exposée aux conséquences psychopathologiques, mais ce n'est pas toujours vrai.

Dans les cas où au lieu de cela, ll'attachement aux parents adoptifs est toujours à l'ordre du jourou, peut-être pour une question de temps, c'est-à-dire dans les cas où la séparation a lieu presque en même temps que l'adoption (ou peu de temps après), il sera alors également important de garantir au nouveau venu stabilité émotionnelle et une routine saine tout de suite.

Il sera également essentiel de préciser au fil du temps que les deux les parents veulent comme avant et peut-être plus qu'avant son présence comme un enfant et que tout changement concernant le couple ne changera pas ce désir et cette hypothèse. Il sera important de donner à l’enfant l’idée claire que le choix sera également responsable contre lui et ne peut donc pas être interrogé.
Le même principe s'appliquera donc enfants non adoptés, c’est-à-dire conserver la même affection, la même qualité de vie et les mêmes stimuli positifs pour un développement physique et émotionnel sain. Dans de nombreux cas, l’adoption sera accompagnée dans les premiers jours par une voie de soutien parental pour les deux parents, dans le but de faciliter l'adaptation à la nouvelle réalité qui accueille l'enfant ou le bébé et donc dans ce cas la participation des deux membres du couple sera centrale, aussi et surtout en cas de séparation.
Cela leur permettra en fait de gérer la situation de la meilleure façon possible, en veillant à ce que les deux rôles (parent et conjoint) ne se confondent pas. la séparation par conséquent, cela ne devrait pas empêcher de prendre en charge de manière responsable un fils ou une fille adoptif, car être parent ne veut pas dire être un couple heureux.

Vidéo: La blessure des adoptés - Interview de Nancy Newton Verrier VOSTFR (Part.1)


Menu