Un Site Populaire Pour Les Femmes Modernes, Ce Qui Contribuera À Une Femme Sovoyu Changer La Vie Pour Le Mieux

La déchéance de la responsabilité parentale

La déchéance de la responsabilité parentale: déchéance

La responsabilité parentale peut être perdue si le parent s'avère incapable d'assumer ses responsabilités

Déchéance de la responsabilité parentale

au rôle du père et de la mère celui qui est défini est connecté responsabilité parentale, ou l’ensemble des pouvoirs de décision attribués en matière de soins et deéducation des enfants mineurs descendants du lien affectif qui unit parents et enfants. L'arrivée moins ou le manque dans l'origine du présence morale et matérielle constante de l'adulte de référence dans la vie de l’enfant peut entraîner des souffrances chez les petits et peut conduire, dans les cas les plus graves, à cesser la responsabilité parentale par intervention de l'autorité judiciaire.

Garde des enfants au père

Article. 330 c.c. qui régit le confiscation dudit pouvoir, trouve son fondement dans le droit de l'enfant grandir dans un environnement propice au développement de sa personnalité, être aimé, soigné, éduqué et éduqué ainsi que par ses parents.

En particulier, l'autorité judiciaire peut déclarer la déchéance de la responsabilité si le père ou mère (ou les deux):

  • violer ou négliger les tâches d'entretien, éducation, éducationou oui supprimer de l'obligation d'assistance et de maintenance, même en atteignant l’abandon, ou, encore une fois, ne fait pas attention aux besoins de l’enfant désintéressé;
  • abus des pouvoirs relatifs (par exemple, dans l'hypothèse de mauvais traitements, d'abus des moyens de correction avec violence physique ou psychologique);
  • garder un tel comportement de affecter la croissance équilibrée de l'enfant (pensez au cas d’un parent toxicomane).

Être un mesure extrêmement grave - pris sur demande de l'un des parents, parents ou del Procureur général - cela ne peut être adopté que s'il existe un danger réel pour l'intégrité psycho-physique du mineur et seulement s’il correspond effectivement à l’intérêt de la même chose.
Suite à la décision de confiscation, le pouvoir décisionnel sur les enfants cesse pour le parent et choix en termes de soins et d'éducation. Contrairement à ce que vous pourriez être amené à penser, bien que, on ne dit pas qu'il y a une interruption des relations entre eux. En fait, considéré que les sentiments qui lient les parties ils peuvent représenter une ressource psycho-affective importante pour l'enfant, ils sont visites toujours possibles avec l'enfant, sauf si le juge a annulé la résidence familiale (par exemple, en cas de mauvais traitement, d’abus, de toxicomanie, etc.).
Ajoutez à cela que le le parent déchu reste obligé de payer la pension vers la progéniture. Au contraire, en présence d'une disposition de confiscation, si le père ou la mère est privé de ses moyens de subsistance, l'enfant ne sera plus obligé de payer la nourriture en sa faveur. En matière de succession, par ailleurs, la possibilité est offerte à l’enfant et aux descendants suivants d’exclure de la succession le parent déchu déclaré.
En tout état de cause, lorsque les causes ayant conduit à la déchéance cessent d’exister et que, dès lors qu’il a été établi qu’il existe un préjudice à l’égard de la progéniture, le juge peut: réintégrer le parent dans la responsabilité. Enfin, nous soulignons que notre système juridique prévoit, dans le cas où des situations de gravité limitée se produiraient, mais dans tous les cas, préjudiciables à l'enfant, interventions limitant simplement la responsabilité.

Dans les cas où les déficiences ou les erreurs du parent ne sont pas de nature à compromettre l'exercice du parentalité, le pouvoir judiciaire peut adopter des prescriptions ou des limitations visant à soutenir le père ou la mère dans l'exercice de leurs fonctions et, par conséquent, à éliminer la situation de préjudice, par exemple parintervention des services sociaux territorialement compétent (avec visites à domicile, préparation de programmes thérapeutiques et envoi des opérateurs).
Par leAvocat Francesca Maria Croci

Vidéo: Déchéance de l'autorité parentale


Menu